Conseils

Pendant le Ramadhan, à quel moment s'exercer?

Après avoir décidé  d'un moment à soi pour s'exercer, se pose l'éternelle question. A quel moment dois je faire mon sport? Avant ou après la rupture du jeûne?

Le choix du moment est fonction de ses objectifs et aussi de son état physique (sommeil, activité intellectuelle pendant la journée), mais aussi de ses obligations quotidiennes (cuisine, enfants en bas âge).

Certaines personnes ont pour objectif de perdre du poids, d'autres de se remettre en forme ou encore de garder la forme qu'elles ont acquises au fil des mois. Pour d'autres personnes encore, il n'est question que de défoulement, d'évasion et de bien-être.

D'un point de vue purement métabolique, il est bien plus intéressant de privilégier les activités de cardio (course, Fartlek, sports collectifs, Fitness, Vélo...) avant El Iftar. Pourquoi? Tout simplement car après la rupture du jeûne, tout le sang afflue vers l'estomac. Ce qui laisse les autres organes en dette d'oxygène, d'où la sensation de lourdeur et de somnolence.

Evidemment pour une personne qui décide de faire son activité après El Iftar, il convient de manger légérement.

En revanche, pour les activités nécessitant de la force musculaire, il est plus intéressant de les pratiquer après El Iftar afin de profiter des sucres rapides consommés lors du repas, et surtout de pouvoir s'hydrater et solliciter ses muscles librement.

Une raison pour succomber à la pratique post rupture du jeûne, est de s'exercer pour accélerer sa digestion. Dans ce cas, c'est la marche et le yoga qui demeurent les deux activités phares.

Voici en image, une synthèse qui vous aidera à vous retrouver :)